L'écriture occupe une place importante dans la scolarité et fait partie intégrante de la communication tout au long de notre vie.

La graphothérapie est une méthode de rééducation individuelle et personnalisée développée à partir de 1960 qui s'adresse aux enfants, adolescents et adultes présentant des difficultés avec l'écriture manuscrite.

 

Les problèmes rencontrés à l'écrit :

  • manque de soin dans les cahiers

  • mauvaise tenue du stylo

  • écriture peu lisible

  • douleurs dans la main, le poignet ou le bras

  • écriture trop petite ou trop grande

  • difficultés dans l'apprentissage des lettres, leurs sens de tracé et leurs liaisons

  • mauvaise posture assise

  • lenteur, manque de temps pour écrire la leçon, évaluation non terminée

  • écriture fatigante, découragement voir refus d'écrire

  • écriture qui ne correspond pas à sa personnalité

Les difficultés d'écriture peuvent avoir un impact sur la scolarité et mener à une mauvaise estime de soi.

Malgré ses efforts un enfant qui a une écriture irrégulière, qui ne parvient pas à produire une écriture soignée ou à suivre le rythme de la classe ou à qui on demande de s'appliquer ne le fait jamais exprès. Ce n'est pas de la fainéantise mais une incapacité à produire ce qui est attendu.

Comprendre son enfant c'est commencer à l'aider. 

Ces troubles de l'écriture laissent la personne démunie et peuvent entrainer un désintérêt pour l'école et les apprentissages. Lorsque les troubles sont très importants on parle alors de dysgraphie (trouble de la réalisation du geste graphique affectant la forme de l'écriture mais aussi sa rapidité de réalisation). La dysgraphie fait partie des "troubles DYS" (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie) auxquelles elle est souvent associée. Mais il est possible d'y remédier grâce à la graphothérapie pour trouver une écriture aisée et permettre à la personne de se concentrer uniquement sur les apprentissages.